Route de Colomiers : le Vivier, la Mercerie, en 1910
La mercerie devint par la suite une épicerie, actuellement un  hôtel-restaurant, "Le Racing"

Le vivier s'étendait d'une dizaine de mètres après le portail du château
jusqu'à une quarantaine de mètres de l'avenue des Italiens

Précédente Suivante