VESTIGES DU MOULIN DU CHATEAU

Vue de la rive gauche, côté pré communal

Le recalibrage du cours d'eau en 1983 a fait disparaître une partie de la construction

Subsistent sur les deux rives, côté prairie communale et côté château, les fondations en briques foraines ainsi qu'une chaussée en fond 
de rivière constituée d'un dallage en briques foraines. L'ensemble devait avoir une longueur de 10 m d'amont en aval pour 5 m de
large entre rives.

Ce moulin est mentionné dans l'acte notarié du 10 avril 1764 concernant M. Reversat de Celes, propriétaire du château à cette époque.

Dallage en briques foraines  en fond de rivière 

 

Rive côté pré communal Rive, verticale,  côté château



 

Nous remercions M. de Laburthe, propriétaie du château, pour ces renseignements et photographies.